The Carrie Diaries

The Carrie Diaries

 

 
Lundi, le 14 janvier a été diffusé sur la chaîne de télévision américaine CW le premier épisode de la série « The Carrie Diaries ».

Petit speech pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas l’histoire de cette série inspirée du livre « Le Journal de Carrie » publiée en 2010 par Candace Bushnell, « la série se concentre sur la jeunesse de Carrie Bradshaw bien avant qu’elle ne philosophe sur l’amour et le sexe dans Sex and the City, alors qu’elle est en dernière année de lycée dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre dans les années 1980 et qu’elle rêve déjà de New York. Sa mère est morte au début de l’été et elle sait que cette année sera différente pour elle, mais elle est loin d’imaginer que ce sera à ce point … »

Comme vous avez pu le comprendre dans le synopsis The Carrie Diaries est une préquelle de la célèbre série diffusée dans les années 1990 et 2000 « Sex and the City » sur la chaîne HBO, ayant rendu l’actrice jouant le rôle de Carrie Bradshaw, Sarah Jessica Parker, icône de la mode.

La série est produite par les producteurs de Gossip Girl, Josh Schwartz et Stephanie Savage, de ce fait je craignais d’avoir le droit à un Gossip Girl 2.0, crainte qui s’intensifier dans les premières minutes au moment des scènes du lycée, mais cette dernière se dissipa très vite quelques séquences après, le show ce concentrant plus sur les difficultés de l’adolescence.
Le décor est tellement vintage, ayant eu le droit à un vrai travail de recherches pour nous plonger directement dans les années 1980 (d’ailleurs, j’exige d’avoir le téléphone Mickey de Jill « Mouse » Thompson !)
La liste audio de ce premier épisode est juste géniale, ne voulant pas flirter avec le côté commercial de notre époque en diffusant du Carly Rae Jepsen et autres artistes pop de l’actuelle génération.
J’adore tout particulièrement les costumes, jouant avec les codes de la belle époque (comprenez les années 1980) avec des pantalons à pinces taille haute, du flashy, des coiffures bananes, et j’en passe.
Rajouter à cela des belles prises d’images, mixer et vous obtenez une série pour jeune adulte édulcoré.

Néanmoins, je trouve dommage que certaines fois les acteurs surjouent leurs scènes, un démarrage un brin lambin et une désinvolture qu’on connaissait dans Sex and the City et qu’on ne retrouve pas dans sa petite soeur, The Carrie Diaries. En espérant que toutes ses petites imperfections soient corrigées.

En souhaitant que la série continue sur sa lancer, en ne voulant pas tomber dans le coup trop facile du remake Gossip Girl dans les années 1980, mais réellement approfondir le côté social de ses années, avec la montée en puissance de la mode, les premiers amours, les premiers questionnements, et la Carrie comment est-elle devenue la Bradshaw de Manhattan ?

Pour regarder The Carrie Diaries il n’est pas obligatoire d’avoir visionné auparavant ou même aimer Sex and the City, ses deux séries ayant comme seul point commun notable le personnage principal Carrie Bradshaw, d’ailleurs l’atmosphère entre ses deux séries n’est réellement pas la même.

D’ailleurs ne trouver vous pas que Dorrit Bradshaw, la petite sœur de Carrie à un petit côté Effy de la série Skins ?

 

Je me suis trouvé un petit manteau parfait dans une boutique vintage près de chez moi. J’adore le fait qu’il joue avec les longueurs, cet effet cape tombant à mi-genoux et ses manches trois-quarts, tout immaculé de noir et en laine bouillie. Donnant un petit côté oversize, mais pour autant tout aussi bien ajusté.

 

STOP. Exceptionnellement et jusqu’à fin janvier, Clarks vous propose une réduction de 15 euros sur toutes les bottes (hors articles en promotion), l’occasion de profiter d’une belle promo même sur les articles non réduits lors des Soldes !

Le code de réduction de cette promotion est : BBOOTOFFER15

La promotion sera valable du 2 au 31 janvier 2013 inclus, sur chaque achat individuel d’une paire de chaussures. Et, bien entendu, la livraison et les retours sont toujours gratuits.

Amour, licornes et paillettes sur vous. <3

 

 

Manteau ARNÔ Couture Paris : boutique vintage (similaires : Farfetch, Farfetch, Farfetch et Farfetch)
Pull : Jules (similaires : Asos, Asos et Asos)
Denim : Jules (similaires : Asos, Asos et Asos)
Bottines : Nicola Benson (similaires : Clarks, Clarks et Clarks)
Montre Casio : Asos
Bracelet : Asos
Sac sur-mesure : A Fleur de Peau

 

Share

  • Tweeter

    02 commentaires

    Article posté par Florian rangé dans Mes petits looks, coco le 17 janvier 2013