Le guide du parfait petit stagiaire

Le guide du parfait petit stagiaire

 

 
C’est quoi être un parfait stagiaire après tout ? Bah … oui, vous allez tous faire un stage un jour ou l’autre dans votre scolarité et il faut bien que je vous offre ce petit guide pour devenir le stagiaire de l’année et accessoirement que cela soit vous le requin et non votre boss …

D’abord, oublier l’idée du premier jour j’apporte des fleurs et des chocolats bas de gammes à votre maître de stage, vous vous ferez grillé de suite comme étant un fayot et vous passerez toutes votre période de stage à photocopier des documents et quant à vos offrandes elles seront placées directement dans la corbeille.

Deuxièmement, si votre patron est un vilain monsieur, soyez vilain à votre tour, avec subtilité bien sûr. Je vous rappelle que c’est votre boss et qu’il a le droit de vie et de mort sur vous (ouais, ouais le droit de vie et de mort, tu as compris petite tête ?!)

Ton maître de stage te prends pour sa cafetière personnelle ? Va donc lui chercher son café avec ses deux sucres, mais fait lui un supplément crachat, tu verras il ne sentira pas la différence et ça détend.

Ton petit boss à une réunion importante de prévus et il se renverse tout son Starbucks sur son blazer Calvin Klein ? Propose lui d’aller lui chercher un costume de rechange dans ton bureau (mais prévoit un costume taille très très très petite) ainsi au moment de la réunion il ressemblera à Mimie Mathy dans une robe bustier, courte et très moulante. Et hop, perde de points de crédibilité ? -1 000.

Vous devez finir à la place de votre maître de stage un compte rendu en 60 exemplaires du rapport d’activité qu’il devra remettre au PDG de l’entreprise, faite-le donc, mais par totale inconscience bien entendu, vous le donnerez directement en main propre au PDG lui-même sans passer par la case maître de stage. Ainsi, vous vous ferez bien voir par votre futur big boss et votre maître de stage perdra encore des points de crédibilité, disons 100. Attendez vous tout de même à des retombées sévères, comme de coller avec la salive et la langue les 1 000 enveloppes du mailing prospection, par exemple.

Encore une réunion ? Et vous devez aller chercher à votre maître de stage un plat chaud chez le mexicain du coin ? Olalala, pensez à la fin à vous reconvertir comme serveur ou alors rajouter un petit ingrédient secret dans le Chili con carne, des petites pilules qui font dormir. Ainsi durant la réunion votre maître de stage au mieux vous demandera de prendre la relève au moment de la présentation du Powerpoint, s’excusant de devoir s’absenter pour problèmes personnels ou au pire s’endormira devant toute la salle, mais dans les deux cas vous êtes gagnant et boum, vous excellez devant toute la direction. Lui, votre maître de stage rêvera tranquillement de Bisounours dans la campagne mexicaine, en revanche le réveille pour lui sera brutale.
Suite à cela pendant quelques jours vous risquez de retirer à la force de l’ongle les agrafes d’une pile de documents.

Vous en avez marre de faire des photocopies sur photocopies ? Arranger vous pour que la photocopieuse tombe sévèrement en panne « oooh … c’est quoi ce fil de toutes les couleurs ? Si on tirait dessus pour voir ce que ça fait … Oupss, elle ne s’allume plus, c’est bêteeee ! »

Faites une petite propagande en défaveur de votre maître de stage près de la machine à café, vous verrez les rumeurs circulent vite et c’est souvent plus facile de les lancer que de les dissoudre … Et ainsi, c’est la vie. Votre boss adore jouer au lit avec des poupées Barbie.

Dernier point, quand vous aiderez votre nouveau-ancien maître de stage à faire ses cartons pour prendre sa place toute chaude, coller lui un post-it au fond en ayant inscrit dessus : « La prochaine fois, n’oublie pas que le stagiaire est un salarié plein d’ambitions ! Bonne chance. »

Allez, vous êtes prêts pour votre futur stage ?

 

Le froid hivernal est nos portes les amis, ainsi que la neige (YOUPIIII). J’ai donc décidé d’enfiler mon bonnet en laine d’Alpaga dans les mêmes tons que mon caban. Rajoutant un zeste de bon chic, bon genre à la Parisienne avec mon col Claudine amovible au motif pied-de-poule, une petite création faite par mes petites mains d’artiste en devenir, d’ailleurs si vous êtes adorabubbles, je pense vous postez prochaine une série de photographies de divers croquis que je dessine, ainsi que de vêtements que j’ai réalisés.

 

Avant de continuer à explorer ma tenue du jour, comme Christophe Colomb qui découvre l’Amérique. Découvrez le gagnant du concours en partenariat avec Zalando. Merci à vous tous pour vos participations et un prochain concours est à venir.

Amour, licornes et paillettes sur vous. <3

 

 

Caban : Asos (similaires : Asos et Asos)
Pull Farah Vintage : Asos
Denim slim : Jules (similaires : Asos, Asos et Asos)
Creepers Underground : Farfetch
Sac The Cambridge Satchel Company : Asos
Col Claudine amovible : Maison Florian
Bonnet : Avant Première (Galeries Lafayette) (similaires : Asos, Asos, Asos, Asos et Asos)

 

Share

  • Tweeter

    05 commentaires

    Article posté par Florian rangé dans Mes petits looks, coco le 13 janvier 2013