Mark Hamill fait l’éloge des préquelles de Star Wars

Après que Marcia Lucas, monteuse de la trilogie originale « Star Wars », ait fait exploser les films préquel de la franchise et ceux réalisés sous la tutelle de Disney, c’est au tour de la star Mark Hamill de parler d’autres longs métrages de la saga. Mais l’acteur qui a joué le Jedi Luke Skywalker dans six films n’a laissé que des éloges pour les longs métrages sortis entre 1999 et 2005, qui ne comptent pas sur sa participation.

Lire également : découvrez qui reçoit la 4e tranche ce mardi (10)

« J’ai été impressionné par le fait que les prequels ont leur propre identité. Ils ont été critiqués parce qu’ils étaient lourds en termes d’exposition et plus de cerveau et probablement, comme il l’a dit en 1976, n’étaient pas aussi commerciaux », a commenté Hamill dans une interview accordée au livre de JW Rinzler sur Howard Kazanjian, producteur de ‘The Empire Strikes Back’ et ‘The Return of the Jedi’.

En savoir plus :

Dans le meme genre : Le TOP 10 de cette semaine sur Netflix

Mark Hamill a joué le rôle de Luke Skywalker dans le film de 1977, « Un nouvel espoir », puis dans les deux films produits par Kazanjian. Il revient au personnage après que Disney eut acheté la franchise, dans ‘The Force Awakens’, ‘The Last Jedi’ et ‘The Skywalker Ascension’.

« C’est une histoire plus sombre. Mais à l’ère des médias sociaux, les voix des gens sont amplifiées, et je suis choqué de voir à quel point ils peuvent être brutaux, pas seulement dans le cas des films « Star Wars », mais à tous égards », a ajouté l’acteur.

La trilogie prequel est sortie entre 1999 et 2005. Image : Lucasfilm/Reproduction

Contrairement à lui, Marcia Lucas n’a pas caché son aversion pour les prequelles et les films Disney. Elle remporte un Oscar pour la sortie du premier film de la franchise, en compagnie de Paul Hirsch et Richard Chew. L’ex-femme de George Lucas, avec qui elle a été mariée entre 1969 et 1983, elle dit avoir pleuré après ‘The Phantom Menace’, qui était si mauvais qu’elle a trouvé le film.

« George est, dans son cœur et dans son âme, un bon gars et un cinéaste talentueux. J’aimerais qu’il continue à réaliser (d’autres types de) films. Mais quand je suis allé voir Episode I — j’avais un ami qui travaillait à l’ILM, qui m’a invité pour un aperçu — j’ai pleuré. J’ai pleuré parce que je ne l’ai pas trouvé très bon. Et je pensais qu’il avait une veine si riche pour moi, une palette riche pour raconter des histoires », dit-elle, également dans une interview pour le livre.

L’éditeur a été encore plus ferme sur les nouvelles fonctionnalités. « Kathy Kennedy (présidente de Luscasfilm) et J.J. Abrams n’ont aucune idée de Star Wars. Ils ne comprennent pas. Et J.J. Abrams est en train d’écrire ces histoires — quand j’ai vu ce film où ils tuent Han Solo, j’étais furieux », a-t-il conclu.

Vie : Indie Wire